iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Hiba, un bois précieux aux multiples propriétés

Cet arbre japonais aux propriétés incroyables éloigne les moustiques et les araignées, résiste à la moisissure, tue les microbes, désodorise, résiste à l’eau et vit 300 ans ! Le Hiba mérite toutes les attentions !

Hiba est un arbre appartenant à la famille des cyprès qui figure parmi les 3 arbres les plus grands du Japon et il est considéré comme un bois précieux tant ses propriétés sont nombreuses. L’arbre Hiba est unique en son genre. D’abord par sa longévité, en moyenne 300 ans, et surtout pour sa résistance aux rudes conditions climatiques des zones montagneuses, mais aussi par ses propriétés naturelles anti-microbiennes et germicides.

C’est un bois parfait pour les constructions en zones humides, montagneuses  ou tropicales, car il est naturellement résistant à la pourriture et à la moisissure. Il est notamment utilisé dans la construction des temples et des sanctuaires. Les shintoïstes y voyant presque l’arbre parfait, eux qui par leurs rituels religieux sont sensibles à la propreté et à la purification. Car l’un de ses composés, l’hinokitiol, lui confère de nombreuses propriétés.

Hiba est anti-fongique, donc protégé des champignons lignivores (qui se nourrissent du bois). Insecticide, il écarte les termites, mais aussi les acariens. Même les araignées se tiennent à distance ! On dit même qu’une maison construite en bois de Hiba éloignerait les moustiques durant trois ans.

On extrait également de son écorce une huile odorante délicate, utilisée en aromathérapie mais également pour la fabrication d’encens au pouvoir désodorisant. C’est pour l’ensemble de ces vertus, mais aussi par fierté de valoriser cet arbre si singulier, que l’hôtel Hoshino Resorts Oirase Keiryu utilise le bois de Hiba dans certaines parties du resort.

Dans certaines chambres il sert à la construction de bains chauds « privés », qui vous permettent de profiter en toute intimité de l’eau thermale de la région. Ce bois « auto-résistant » a aussi l’avantage de dégager une agréable odeur, assez vite identifiable et qui vous deviendra familière durant votre séjour au Japon.

Autres articles à lire

3 découvertes incroyables sur l’écureuil volant !

Irene

Okinawa : bateaux-dragons et autres joyeuses festivités

Irene

Plongée à Okinawa

Irene

Poissons rouges en folie à Aomori

Irene

Le bento, l’art de vivre du voyageur japonais

Irene

Le parc Nikko au Japon : un spot idéal pour admirer les étoiles 

Irene