iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Karakami, design et élégance des papiers peints japonais

Connaissez-vous le secret de fabrication des fameux papiers-peints artisanaux japonais Karakami ? Un design toujours contemporain d’une grande finesse grâce à une méthode de fabrication artisanale et séculaire…

Les japonais sont extrêmement attentifs, attachés aux détails et à la précision du geste. En matière d’artisanat ils sont maîtres en la matière, ils répètent depuis des générations le même geste appliquant le savoir transmis par leurs ancêtres avec toujours la même application. Le papier peint avec la méthode « Karakami » est une des plus utilisées dans l’artisanat. Un art qui associe attention et précision, et qui illustre significativement le savoir-faire et l’adresse des artisans japonais.

De nos jours la technique « Karakami » est toujours utilisée, et les papiers peints font encore partie intégrante des intérieurs japonais. Cette méthode ancestrale est toujours identique, elle consiste à utiliser un bloc de bois sculpté pour imprimer sur une surface le modèle dessiné. Cette technique remonte à l’époque Nara durant laquelle la haute société l’utilisait pour écrire des lettres et des poèmes. Ce sont ensuite les aristocrates durant le période Heian qui l’utilisèrent pour la décoration des papiers habillant les portes coulissantes des intérieurs. Devenu plus populaire durant la période Edo, le Karakami est utilisé aujourd’hui pour la décoration des intérieurs, l’impression des portes coulissantes, des lampes et des papiers peints.

Toutes les chambres de l’hôtel HOSHINOYA Kyoto ont été décorées selon ce principe avec des papiers imprimés grâce à des blocs sculptés vieux de 130 ans. Cet art est encore pratiqué par un artisan de Kyoto qui reproduit fidèlement des méthodes ancestrales transmises de ces aïeux. Il utilise un mélange de pigment pour la couleur, et une technique d’application que seuls l’expérience, l’attention et un très grand savoir-faire peuvent permettre de maîtriser. Lors de votre séjour à Kyoto, rendez donc visite à cet artisan pour découvrir son travail exposé dans sa Galerie dénommée « Karakami Gallery ». 

Autres articles à lire

Une randonnée à cheval mémorable au mont Fuji

Irene

Geta Tap dance : un spectacle vivant, valorisant l’artisanat japonais via la danse

Irene

Gion Matsuri, ou Kyoto en fête

Irene

Kyoto vu du ciel : splendeur automnale en hélicoptère

Irene

Le Japon : un producteur de légumes exceptionnels

Irene

4 Raisons pour se mettre au glamping au Japon

Irene