iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Shodo, l’art de la calligraphie japonaise

Shodo, signifie littéralement la voie de l’écriture, c’est l’art de la « belle écriture ». Au Japon, la calligraphie est admirée, et estimée au même titre que les plus belles œuvres de peinture. Comme  la cérémonie du thé, l’ikebana (l’art floral) ou les arts martiaux, c’est une pratique zen.

Une pratique minutieuse

La calligraphie japonaise ne laisse rien au hasard. Le point de départ, la forme, l’épaisseur du trait, l’équilibre des différents éléments, l’harmonie d’ensemble, la qualité de l’encre, le choix du pinceau – fude-, chaque détail est important.

Les jeunes pratiquants commencent par reproduire les kata, idéogrammes au tracé parfait, afin d’atteindre une précision ultime dans la technique car la calligraphie ne permet pas l’erreur. Une fois le pinceau trempé dans l’encre et posé sur la feuille, l’artiste doit avoir le geste le plus minutieux, et le plus fluide possible. Le moindre écart est irréparable.

Des styles différents

On distingue trois styles d’écritures différentes. Le Kaisho s’attache à reproduire le plus fidèlement possible le caractère d’origine. C’est ce style que les étudiants apprennent en premier. Le Gyosho est une écriture cursive, souvent utilisée pour la prise de note. C’est un style lisible par tous.

Enfin, Sousho définit la manière la plus artistique d’écrire les caractères. L’artiste privilégie la forme par rapport à la lisibilité. Il conserve son pinceau sur la feuille le plus longtemps possible afin de donner une fluidité au dessin et une forme gracieuse au caractère. Ce style n’est lisible que par les personnes initiées.

Un temple pour sublimer votre écriture

Le temple Tenryu-ji, entouré de montagnes et de la nature, est situé à Arashiyama (côté ouest de Kyoto, à proximité de la rivière) à seulement 5 minutes à pied de HOSHINOYA Kyoto. Ce temple représente un patrimoine rare où vous pourrez admirer la beauté des pièces millénaires et des œuvres d’art.

Dans ses beaux jardins, vous pourrez également trouver une pierre, appelée « Suzuri-ishi », supposée améliorer votre écriture manuscrite si vous priez juste en face d’elle… Prêts à essayer ?

Autres articles à lire

Retour aux sources à Kyoto

Irene

Jogasaki : à la découverte de la côte sauvage japonaise

Irene

Tellement mignon : tout savoir sur la culture kawaii au Japon

Irene

“Regardez dans la poubelle” : une interview avec le chef Hamada

Irene

4 choses que les japonais font mieux

Irene

Vallée de Kiso : un voyage dans le temps

Irene