iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Le gong “rin”, l’instrument dédié à la relaxation

Qui dit cloche dit mariage, église et mélodies. Mais au Japon, les cloches sont davantage associées au calme et à la relaxation plutôt qu’aux célébrations en tous genres.

Le rin est un gong qui occupe une place centrale dans la méditation bouddhiste traditionnelle, connu également sous le nom de “bol chantant”. Comme son 2ème nom l’indique, cet objet ressemble plutôt à un bol, qui produit pourtant un son semblable à celui d’une cloche ou d’un gong.

Généralement fait de bronze ou de cuivre, le rin est installé à même le sol ou sur un coussin. On en trouve de toutes les tailles : plus le bol est grand, plus le son émis sera profond. C’est dans les temples que l’on peut voir les plus grands rin, gardez donc les yeux bien ouverts si vous avez la chance de visiter un site bouddhiste au Japon.

Comment le faire résonner ? Deux options sont possibles, mais il faudra se munir d’un maillet en bois pour commencer. En frappant le bol, on obtient un son puissant et persistant. En faisant glisser le maillet sur son pourtour, on crée un son plus chantant, très harmonieux. En jouant sur les vitesses, on change la tonalité.

Traditionnellement, ces bols accompagnent les chants et la méditation. Aujourd’hui, ils sont utilisés dans la pratique du yoga ou d’autres formes de relaxation. Leurs différentes tonalités de graves et d’aigus produisent un ensemble de réverbérations physiques qui ont un impact sur le corps et l’esprit.

À HOSHINOYA Kyoto, vous pourrez participer dès l’aube à une cérémonie dans un temple bouddhiste local, et ainsi découvrir le gong rin. Le réveil promet d’être matinal, mais chanter en petit groupe aux côtés de moines bouddhistes sera certainement une expérience inoubliable ! L’occasion rêvée de découvrir le son céleste du gong rin dans toute sa splendeur.

Autres articles à lire

4 choses que les japonais font mieux

Irene

Les lanternes : ancêtres japonaises des lampes électriques

Irene

Tournée des “power spots” à Izu

Irene

Livres imagiers & paysages enchanteurs à Karuizawa

Irene

Hakuba : ski et snowboard comme aux J.O.

Irene

Comment faire face à la barrière de la langue au Japon ?

administrateur