iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Retour aux sources à Kyoto

Échappez au stress de la vie moderne en revenant aux joies simples de la vie à Kyoto !

Oubliez votre téléphone, ordinateur ou tablette, et prenez le temps de souffler sans le stress ni les distractions de la vie moderne. Pendant deux jours, faites le plein des joies simples de la vie : contempler la beauté de la nature, voguer au fil de l’eau à bord d’un bateau, ou se laisser emporter par une musique enchanteresse.

Ce printemps, HOSHINOYA Kyoto offre la chance de vivre un « séjour déconnecté » dans son ryokan de luxe. À leur arrivée, les convives sont invités à laisser leurs appareils électroniques et à s’inscrire à un programme fait de relaxation, de redécouverte de soi et de sa propre vision du monde.

Le temps fort des deux jours ? La traversée en bateau privatisé de la rivière Katsura. Grâce à son emplacement au bord de l’eau, les convives qui séjournent à HOSHINOYA Kyoto peuvent monter directement à bord du bateau depuis le ryokan, et se laisser doucement porter par les flots vers les collines verdoyantes du canyon Hozugawa.

Cerisiers, corêtes et glycines en bourgeons commencent alors à tapisser de leurs couleurs le canyon ; spectacle admirable pour quiconque souhaite contempler leur beauté éphémère, loin des pressions du monde moderne.

À bord, vous aurez le plaisir d’assister à une performance musicale de shamisen. La musique céleste de cet instrument sera l’écho parfait à la grandeur de la nature environnante.

Thé matcha et bonbons japonais seront servis à bord.

Pendant le reste du séjour, vous aurez au programme : des séances de respiration profonde, des massages et des chants dès les premières heures du matin à un temple zen. Autant d’activités millénaires dédiées à la relaxation du corps et de l’esprit.

Et quoi de mieux comme antidote au rythme effréné du monde hyperconnecté qu’est le nôtre aujourd’hui ?

Autres articles à lire

Wagasa, l’ombrelle japonaise poétique et pratique

Irene

3 vignobles à ne pas manquer à Matsumoto

Irene

À la découverte des joies de l’hiver à Atami

Irene

Rencontre avec l’une des mémoires vivantes d’Okinawa

Irene

Furoshiki : un tissu, mille possibilités !

Irene

L’Amezaiku, art millénaire de la confiserie

Irene