iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Baumkuchen : un gâteau allemand à la table des japonais

Comment un gâteau allemand est-il devenu plus populaire au Japon que dans son pays d’origine ? On vous explique tout !

Le baumkuchen est un gâteau en forme d’anneau extrêmement connu au Japon. De prestigieuses boutiques le vendent dans de jolies boîtes très chic. Les cafés en servent l’après-midi. Et si vous vous rendez chez des japonais, on vous en proposera peut-être avec une tasse de thé vert.

La recette du baumkuchen prend du temps, chaque couche de pâte liquide étant soigneusement cuite à la broche à feu doux. On obtient ainsi un gâteau composé de cercles concentriques successifs qui ressemble au final à un tronc d’arbre (baumkuchen signifie “gâteau arbre” en allemand).

Pour les japonais, c’est le symbole même de la prospérité et de la longévité. Et comme il est creux au milieu, ce qui lui donne sa forme en anneau, c’est le cadeau de mariage parfait au Japon.

Mais comment un gâteau allemand a-t-il pu acquérir une telle notoriété au Japon ?

L’histoire remonte à la première guerre mondiale, lors de la capture de l’allemand Karl Juchheim par l’armée japonaise. Alors qu’il est encore prisonnier de guerre, Juchheim prépare un baumkuchen à l’occasion d’un salon à Hiroshima en 1919.

Le gâteau a un tel succès qu’il monte sa propre pâtisserie à Yokohama dès sa libération. Aujourd’hui, la Juchheim company reste le fabricant de baumkuchen le plus connu du Japon.

Envie de vous essayer au baumkuchen ?

À Hoshino Resorts RISONARE Tomamu, vous pourrez réaliser un baumkuchen traditionnel en superposant les couches de pâte liquide et en les faisant tourner au-dessus d’un feu de bois jusqu’à ce que chaque couche soit dorée et croustillante.

Et votre récompense dans tout cela ?

Le plaisir de déguster votre propre baumkuchen dans toute sa légèreté et tout son moelleux !

Autres articles à lire

5 expériences en plein air à Okunikko

Irene

Un bain en plein air rien que pour vous au cœur de la montagne

Irene

4 Raisons pour se mettre au glamping au Japon

Irene

Beauté des cerisiers et haute gastronomie à HOSHINOYA Kyoto

Irene

Furoshiki : un tissu, mille possibilités !

Irene

Bière japonaise : des classiques blondes aux bières artisanales

Irene