iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

La renaissance des galettes de riz japonaises

Peut-être avez-vous déjà goûté au senbei nippon, ces galettes de riz rondes dont raffolent les japonais. On les sert souvent avec le thé vert, ou on les vend dans la rue, comme encas à emporter.  Les senbei sont fabriqués à partir de riz concassé grillé ou cuit et assaisonnés à la sauce soja ou aux algues nori.

Jusque récemment, les senbei était considérés comme démodés par les jeunes. Mais de nouveaux goûts originaux font leur apparition sur le marché, annonciateurs d’une renaissance des senbei !

Grâce à la créativité de marques tels que les Senbei Brothers, les senbei japonais reviennent en force. Emballage soigné, goûts tous plus déjantés les uns que les autres : la nouvelle recette fait un tabac.

Tout a commencé en 2014, lorsque les frères Kasahara reprennent l’usine de senbei de leur oncle dans le quartier de Funabori à Tokyo. Ils entreprennent alors immédiatement de moderniser l’image de l’entreprise en proposant de nouveaux goûts.

Le résultat ? Des senbei à la sauce soja sucrée et au beurre, sésame blanc et enrobés de sucre pour les enfant, ainsi qu’une nouvelle ligne de senbei apéritifs pour accompagner le sake ou le vin avec différents goûts : wasabi, ail, fumé italien et poivre noir.

Leur succès est tel que liste d’attente est désormais d’un mois pour les commandes en ligne ! Mais les hôtes d’HOSHINOYA Tokyo ont droit à leur coupe-fil en passant commande directement depuis la boutique de l’hôtel.

Par ailleurs, HOSHINOYA Tokyo collabore aux côtés des Senbei Brothers pour élaborer une gamme de nouveaux senbei proposée en exclusivité aux clients de l’hôtel, potentiellement au citron yuzu ou au  wasabi, encore plus fort !

Autres articles à lire

Kutani, l’art de la céramique japonaise

Irene

Wakakusa Yamayaki : le festival aux 1000 feux

Irene

Le gong “rin”, l’instrument dédié à la relaxation

Irene

Le Japon : un producteur de légumes exceptionnels

Irene

Baumkuchen : un gâteau allemand à la table des japonais

Irene

L’Indigo, une teinte bleue si chère à l’art de vivre japonais

Irene