iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Découvrez 3 plages paradisiaques au Japon !

Malgré ses 6km², l’île de Taketomi au Sud du Japon est un décor paradisiaque qui s’enorgueillit de 3 plages totalement surprenantes et uniques au monde…

Le Japon est un archipel constitué 6582 îles de plus de 100 Km². Tout au sud, appartenant à la préfecture de Okinawa, la petite île de Taketomi est particulièrement unique et remarquable. Accessible par bateau depuis le port de Ishigaki, ce bout de terre d’à peine 6 km² ressemble à un paradis terrestre. Connu pour ses maisons traditionnelles aux toits rouges, ses murs de pierres blanches et ses rues sableuses, Taketomi a tous les atouts pour plaire.

Malgré sa taille, cette île au décor paradisiaque s’enorgueillit de 3 plages qui toutes présentent un charme particulier, invitant à la rêverie et à l’oisiveté :

Située au sud ouest de l’île, la plage de Kondoi avec son décor de carte postale est propice à la baignade avec ses eaux claires et ses faibles courants. Allongés sur le sable blanc, vous pouvez apercevoir à l’horizon l’île d’Iriomote, considérée comme la « Galapagos » de l’est. Et pour pousser un peu loin le luxe, la plage est même équipée d’une douche et d’une baignoire.

Sur la côte est de l’île, à 5 minutes à pieds de l’hôtel HOSHINOYA Taketomi Island, superbe village composé de pavillons traditionnels équipés de tout le confort moderne, la plage de Aiyaru s’impose comme le spot idéal de séances de bronzage. En revanche ici pas de baignade, les courants sont trop forts. En revanche à vous le loisir d’admirer la mer azur et les navires de croisière dont vous devinerez la silhouette à l’horizon.

Enfin au sud de la plage de Kondoi, la plage de Kaiji. L’endroit idéal pour admirer le coucher de soleil et l’un des rares lieux au monde – l’un des plus célèbre aussi – ou vous pourrez trouver un sable « étoilé ». Ce sable rare et très particulier est un « calcarinadae », soit l’enveloppe minérale qui protège certains animaux comme les mollusques – la carapace de l’oursin en fait partie. Et si ces étoiles sont microscopiques vous pourrez tout de même vous vantez d’avoir fréquenté cet endroit unique au monde.

Autres articles à lire

Un automne au Mont Bandai en 4 expériences

Irene

Baguettes : mode d’emploi

Irene

Les propriétés magiques du camélia japonais

Irene

Furoshiki : un tissu, mille possibilités !

Irene

Rencontre avec l’une des mémoires vivantes d’Okinawa

Irene

À la découverte des joies de l’hiver à Atami

Irene