iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Kodomo no Hi : la fête japonaise qui met les enfants à l’honneur

Chaque année, la Journée des enfants ou Kodomo no Hi tombe pendant la fameuse Golden Week, la semaine aux quatre jours fériés. Le 5 mai, on célèbre les enfants en faisant flotter dans le ciel des bannières en forme de carpes appelées koinobori. Pourquoi donc des carpes ? Car elles portent bonheur au Japon : capables de nager contre le courant, elles représentent également la force et la persévérance.

Si Kodomo no Hi est désormais une fête nationale qui met à l’honneur tous les enfants, elle était uniquement consacrée aux garçons à l’origine. Selon de nombreuses théories, cette fête plongerait ses racines dans le festival ancestral de l’Iris, ou dans la culture des samouraïs.

Aujourd’hui, dans les foyers avec enfants, on expose des répliques en miniature qui représentent des samouraïs et des anciens casques kabuto.

Autres exemples de traditions : prendre un bain d’iris pour éloigner le mal, ou manger des kashiwa mochi, un gâteau de riz gluant fourré d’une pâte aux haricots rouges dont les enfants raffolent.

Mais en cette journée, l’attraction principale c’est bien le koinobori. Si vous séjournez à HOSHINOYA Tokyo pendant cette période, vous pourrez admirer parmi les installations les plus spectaculaires du pays :

  • À la tour de Tokyo, qui s’élève à 333 mètres, vous pourrez admirer 333 koinobori aux couleurs vives, couronnées d’une immense bannière de 6 mètres, appelée sanmanobori, représentant un autre poisson géant.
  • Plus de 5 000 bannières flottent au Koinobori Village Festival de Tatebayashi-shi, situé à une heure de route de Tokyo dans la préfecture de Gunma. En prime, ce festival qui dure tout un mois coïncide avec la saison des cerisiers en fleurs dans cette région.
  • Mais si vous souhaitez vraiment être impressionnés, reprenez votre voiture et dirigez-vous à une heure de route vers le nord pour découvrir le Festival de la Paix Citoyenne de Kazo. Une grue y est mise à contribution pour hisser dans les airs un poisson de plus de 100 mètres de long !

Autres articles à lire

Les pousses de bambou, tout un art

Irene

Shodo, l’art de la calligraphie japonaise

Irene

L’automne, la période où au Japon la lune est la plus belle

Irene

À la découverte du château de Matsumoto

Irene

3 vignobles à ne pas manquer à Matsumoto

Irene

Plongée à Okinawa

Irene