iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

À la découverte du château de Matsumoto

Le château de Matsumoto se situe au centre du Japon, dans la préfecture de Nagano. Appelé « Le Château Corbeau » en référence à ses toits et ses murs noirs, il est inscrit parmi les trésors nationaux. Construit il y a plus de 400 ans, c’est le château le plus ancien de ce style encore existant au Japon.

Un château unique

Le château de Matsumoto se démarque car il est construit en plaine, contrairement à la plupart des châteaux habituellement construits sur une colline ou une montagne. Son allure est singulière car c’est le seul à posséder à la fois un donjon secondaire et une tourelle attenante à son donjon principal. Distant d’une quinzaine de minutes de Hoshino Resorts KAI Matsumoto, le château est à inscrire sur votre programme de visite.

Un intérieur authentique

Entièrement en bois, l’intérieur du château surprend d’abord par ses dimensions, puis par sa structure extrêmement complexe, mais surtout par ses multiples systèmes imaginés pour observer et repousser l’ennemi. Au total cent quinze yazama et teppozama existent dans l’ensemble du bâtiment.

Les yazama sont des ouvertures destinées aux archers, tandis que les teppozama sont plutôt destinés aux soldats munis d’armes à feu. En complément, aux différents angles des tours se trouvent des ishi-otoshi, de légères avancées prévues pour permettre aux soldats de lâcher des pierres sur les assaillants qui tentaient d’escalader les murs.

Point de vue

Durant la visite vous découvrirez, exposées dans des vitrines, les fusils et les différentes armes en usage à l’époque, mais l’attraction principale des visiteurs se situe au sommet de la tour principale.

Après l’ascension par des escaliers terriblement escarpés, la vue sur les Alpes est absolument magnifique, tout comme celle offerte sur la ville et les jardins du château. Un paysage à apprécier d’autant plus au mois d’avril, lorsque les cerisiers sont en fleurs.

Autres articles à lire

4 Raisons pour se mettre au glamping au Japon

Irene

“Regardez dans la poubelle” : une interview avec le chef Hamada

Irene

Okinawa : bateaux-dragons et autres joyeuses festivités

Irene

L’art des accords mets et vins selon un sommelier japonais

Irene

L’extraordinaire art de la teinture du kimono

Irene

L’Amezaiku, art millénaire de la confiserie

Irene