iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

L’art ancestral des jardins japonais

Découvrez l’art, l’histoire et le raffinement des jardins à la japonaise qui font tant rêver les amateurs de nature zen.

L’art des jardins à la japonaise s’est développé durant la période Heian (794-1185), inspiré de ceux dessinés par les moines bouddhistes pour leurs monastères. Bien après, les jardins « paysages » qui construisaient collines et étangs artificiels en versions miniatures sont devenus très en vogue dans l’aristocratie japonaise.

À partir du XIVème siècle apparaissent pierres et sable, style amené par les religieux zen qui ont contribué au raffinement de ces jardins dont l’évolution s’est poursuivie durant la période Edo, notamment à Edo et Kyoto. Ces jardins s’attachaient à reproduire un coin de nature en recréant une beauté aussi pure que naturelle.

On distingue 3 principaux types de jardin japonais : Tsukiyama, une reproduction de la nature en miniature avec collines, rivières, étangs, cascades. Karesansui, traduisant le spiritualisme zen, des jardins simples, utilisant le sable et les graviers pour reproduire le mouvement de l’eau. Et enfin Chaniwa, de petite taille, sobre et dépouillé, accolé aux maisons de thé il reproduit un naturel d’une extrême simplicité.

Le jardin de Kenroku En dans la préfecture de Ishikawa est souvent considéré comme le plus beau des jardins japonais. Il réunit les 6 attributs essentiels du jardin idéal : l’espace, la sérénité, la vénérabilité, le panorama, la subtilité et la fraicheur.

Construit au début du XVIIème siècle sur un peu plus de 11 hectares, sa visite surprend d’abord par son étendue mais aussi par son impressionnante variété de paysages et ses 183 espèces de végétaux, qui représentent près de 8000 arbres. Situé à seulement 1 heure en voiture de Hoshino Resorts KAI Kaga, ce jardin représente une visite incontournable durant votre séjour.

Autres articles à lire

L’Amezaiku, art millénaire de la confiserie

Irene

Détendez-vous, autour d’un verre, à la “plage dans le ciel”

Irene

Tellement mignon : tout savoir sur la culture kawaii au Japon

Irene

Jogasaki : à la découverte de la côte sauvage japonaise

Irene

Le Japon : un producteur de légumes exceptionnels

Irene

Le gong “rin”, l’instrument dédié à la relaxation

Irene