iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Fêter Noël & le Nouvel An au Japon

Un Noël à la japonaise

Les deux grandes religions du pays étant le shintoïsme et le bouddhisme, les japonais ne célèbrent Noël que depuis peu. Mais ils le font à leur façon !

Au Japon, la veillée de Noël est synonyme de romance, un peu comme la Saint-Valentin. Le dîner aux chandelles est donc un grand classique, souvent suivi d’une balade pour admirer les illuminations qui éclairent la ville de mille feux en cette période festive.

À Tokyo, des quartiers tels que Ginza, à quelques minutes à pied de HOSHINOYA Tokyo, offrent de spectaculaires illuminations.

Peu de chance que vous ne trouviez pas une dinde de Noël au Japon. À la place, on vous conseille de faire un détour par le célèbre fast-food KFC !

Eh oui, à Noël les japonais en raffolent depuis une campagne de publicité des années 70, qui avait fait un carton à l’époque, et qui incitait à s’offrir le  « Kentucky pour Noël ». Attention, il faut réserver un bon mois à l’avance !

Et pour le réveillon du Nouvel An ?

Contrairement à Noël, le Nouvel An (shogatsu) est une tradition millénaire, considérée comme la plus importante des fêtes de l’année.

À la Saint-Sylvestre, on se prépare à prendre un nouveau départ. Et pour ce faire, il faut passer par la case ménage ! Les familles se réunissent pour nettoyer leurs maisons de fond en comble en suivant le rituel que l’on appelle osoji (« grand nettoyage »).

Le 1er janvier, la gastronomie est également à l’ordre du jour avec des boîtes bento à plusieurs niveaux appelées jubako qui sont remplies de délicieux petits mets, par exemple des gâteaux de riz mochi ou au poisson.

Pendant la période des fêtes de fin d’année, les familles ont pour habitude de se rendre dans un temple ou un sanctuaire : c’est la coutume du hatsumode.

Dans de nombreux temples, des stands proposant des spécialités culinaires ou des porte-bonheur en tous genres sont installés, c’est donc une expérience intéressante à vivre (et à déguster).

Mais attention : les plus grands temples de Tokyo attirent plus d’un million de visiteurs, et les queues sont parfois interminables !

Autres articles à lire

Retour aux sources à Kyoto

Irene

À la découverte des joies de l’hiver à Atami

Irene

Une randonnée à cheval mémorable au mont Fuji

Irene

Seijin No Hi, ou le jour de la majorité au Japon

Irene

Poissons rouges en folie à Aomori

Irene

Plongée à Okinawa

Irene