iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Beauté des cerisiers et haute gastronomie à HOSHINOYA Kyoto

Envie d’allier contemplation des sakura et haute gastronomie japonaise ? À HOSHINOYA Kyoto, faites-vous plaisir en dégustant un menu de saison sous un cerisier en fleurs illuminé, avec en prime une vue imprenable sur la rivière.

Grâce à son emplacement de choix au pied des montagnes Arashiyama, HOSHINOYA Kyoto offre le point de vue parfait pour admirer les cerisiers en fleurs. Il est également connu dans le monde entier pour son exceptionnelle cuisine kaiseki. Vous pourrez vivre chaque mois d’avril pendant une semaine une expérience alliant sakura et gastronomie en vous attablant à l’exceptionnelle terrasse en plein air du ryokan.

La terrasse du “Salon de thé flottant” donne sur la rivière Katsura, bordée le long de ses deux rives de cerisiers en fleurs. Chaque soir, au coucher du soleil, les sakura aux teintes roses sont illuminées, faisant ainsi de la terrasse un lieu privilégié pour se plonger dans cet océan de couleurs nocturnes.

Début avril, un menu spécial est proposé en terrasse pour célébrer comme il se doit la saison des sakura. Il est possible d’y réserver une table (jusqu’à quatre convives) pour vivre cette expérience gastronomique dans une atmosphère intime.

À l’image du cadre naturel qui entoure la terrasse, les plats sont une explosion de couleurs printanières. Pousses fraîches et légumes sauvages viennent agrémenter une sélection de poissons de mer et de rivière : fretin, ayu ou ophiodon. Le mariage des méthodes de cuisine occidentale et de la cuisine sensorielle japonaise, marque de fabrique d’HOSHINOYA Kyoto, fera de votre repas une expérience inoubliable.

Si vous avez l’intention de séjourner à Kyoto pendant la saison des sakura, la terrasse privée du “Salon de thé flottant” sera la plus belle façon de s’évader de l’agitation de la ville pour renouer avec la nature.

Autres articles à lire

De l’art de s’asseoir au Japon

Irene

Kazari-daru, un baril de saké haut en couleur

Irene

À la découverte des joies de l’hiver à Atami

Irene

Retour aux sources à Kyoto

Irene

Le Kabuki, ou l’enchantement du théâtre japonais

Irene

4 choses que les japonais font mieux

Irene