iac-tokyo.org
Image default
Le Japon

Revivez la tradition ancestrale des croisières de plaisance à Tokyo

Envie de découvrir Tokyo « by night » depuis le fleuve tout en dégustant des sushis spécialement préparés pour l’occasion et en vous régalant d’un saké premium ?

Cet automne, HOSHINOYA Tokyo redonne vie à la tradition ancestrale des croisières de plaisance, offrant par la-même un point de vue unique sur la métropole emblématique du Japon.

Pendant l’ère Edo, les voies navigables de la ville étaient le terrain de jeu des tokyoïtes qui s’y rendaient bien volontiers pour chanter, boire et festoyer dans des péniches en bois appelées yakatabune. HOSHINOYA Tokyo s’est inspiré de cette tradition pour lancer son opération “Tokyo Autumn Nights”, une série de croisières en péniche organisées jusqu’à la fin du mois de novembre.

Rendez-vous au quai Nihonbashi, à cinq minutes en voiture de HOSHINOYA Tokyo, pour une croisière de 60 minutes au cœur de Tokyo.

La péniche vogue le long de la rivière Nihonbashi avant de rejoindre le fleuve Sumida et de poursuivre vers les jardins Hama-Rikyu.

Vous profiterez au passage de vues imprenables sur les ponts illuminés ainsi que sur des sites célèbres tels que le marché aux poissons de Tsukiji, la tour de Tokyo, le Rainbow Bridge, et la Tokyo Skytree. À bord, un guide local ne manquera pas de vous signaler tous les sites d’intérêt.

Au plaisir des yeux s’ajoute celui des papilles, puisqu’un saké chaud et une bento box du fameux restaurant à sushis Akasaka sont proposés. Toutes les créations culinaires sont d’ailleurs inspirées de la lune.

Enfin, lorsque le bateau jette son ancre à proximité du jardin Hama-Rikyu, place au gagaku, l’art scénique le plus ancien du Japon, avec un concert joué par un groupe de musiciens dans le style traditionnel de la cour impériale. Quoi de mieux pour se retrouver transporté au temps où la ville s’appelait Edo ?

Autres articles à lire

Wakakusa Yamayaki : le festival aux 1000 feux

Irene

Karuizawa : un séjour autour du champignon

Irene

Le bento, l’art de vivre du voyageur japonais

Irene

Tournée des “power spots” à Izu

Irene

Bien au chaud grâce au kotatsu

Irene

Quand pêche à la mouche rime avec raffinement

Irene